Espace membre

Illustration: Pourquoi les Français boudent l'assurance-vie

09
août
2017

Pourquoi les Français boudent l'assurance-vie

La collecte nette au premier semestre s'élève à 2 milliards d'euros contre 12 milliards en 2016.


Les mois se suivent et se ressemblent. En juin, les Français ont placé 600 millions d'euros net sur des produits d'assurance-vie, selon les derniers chiffres de la Fédération française de l'assurance. Il s'agit certes de la plus forte collecte depuis décembre, mais elle est inférieure à celle de juin 2016, qui était pourtant un des moins bons mois de l'année passée. Sur le premier semestre, la collecte nette s'élève à 2 milliards d'euros, contre 12 milliards sur les six premiers mois de 2016.

Pourquoi un tel désamour ? L'assurance-vie continue de pâtir de la baisse des rendements, liée à l'environnement de taux bas, conséquence de la politique monétaire ultra-accommodante de la Banque centrale européenne. Laquelle n'est d'ailleurs pas près de s'arrêter. Dans ce contexte, le régulateur a d'ailleurs mis en garde les assureurs contre des taux de rendements servis aux épargnants qui seraient trop élevés, en comparaison des taux de marchés. De fait, les taux bas actuels sont un poison dont les effets se font sentir lentement, car ils érodent la rentabilité des assureurs. L'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution les a donc exhortés à ajuster à la baisse les rendements servis aux épargnants, et à rediriger les Français vers des placements en unités de compte (UC) plutôt investis en actions. Mais ceux-ci sont réticents à toute prise de risque.

Liquidité et sécurité d'abord

La piètre collecte de l'assurance-vie « s'explique par le refus d'une partie des épargnants de s'engager dans les unités de compte. Ils font le choix de renoncer à des versements sur leurs contrats plutôt que d'en affecter une partie en UC », explique Philippe Crevel, directeur du Cercle de l'Epargne. À la place, les Français préfèrent la liquidité et la sécurité offerte par le Livret A et le LDD, qui ont récolté près de 10 milliards depuis le début de l'année. Les épargnants laissent même dormir des sommes de plus en plus importantes sur leurs comptes courants.

Aux faibles rendements de l'assurance-vie, il faut encore retirer les prélèvements sociaux et autres taxes qui viennent rogner encore un peu plus la rémunération. Sans oublier le flou qui entoure la révision globale de la fiscalité voulue par Emmanuel Macron. L'instauration d'une « flat tax » aboutirait à «  un alourdissement de la fiscalité surtout pour ceux dont le contrat a plus de huit ans. Le taux de prélèvement passe alors de 23 % à 30 % », calcule Philippe Crevel.

Enfin, la loi Sapin II a échaudé les épargnants en introduisant un dispositif permettant de limiter les retraits, voire de les bloquer temporairement afin de préserver la stabilité financière. Même si c'était déjà en partie le cas, la loi n'a pas encouragé les particuliers à se tourner vers ce produit.

(Les Echos, Etienne Goetz, 31 juillet 2017)

Dernières actualités
Illustration: Nouveauté : la résidence services seniors Les Rives du Bassin à Mèze (34)

16
oct.
2017

La résidence Les Rives du Bassin : découvrez cet investissement immobilier locatif en résidence avec services pour seniors.

Lire la suite

Illustration: La nouvelle fiscalité, placement par placement

12
oct.
2017

Intérêts, dividendes et plus-values boursières seront désormais soumis à un prélèvement forfaitaire unique (PFU) de 30%. Cette nouvelle fiscalité s’applique sur de nombreux placements :...

Lire la suite

Illustration: Faut-il investir dans une résidence étudiante ?

09
oct.
2017

Percevoir des revenus réguliers et garantis, s’affranchir des embarras de la gestion et récupérer la taxe sur la valeur ajoutée?: à n’en pas douter, investir dans une résidence étudiante a...

Lire la suite

Voir toutes les actualités

10 raisons d'investir avec Réside Études

  • Je dispose d'un investissement "clé en main"
  • Je dispose d'un revenu régulier sur le long terme
  • Je bénéficie d'un cadre fiscal très favorable

Découvrez les 10 raisons d'investir

Contactez-nous

Vous avez une question ?
Vous souhaitez plus d'informations ?

Contactez un conseiller au 01 53 23 25 95

Du lundi au jeudi : 9h30 - 18h45
et le vendredi : 9h30 - 18h15

Notre concept
LE MARCHÉ SECONDAIRE DU GROUPE RESIDE-ÉTUDES

1pierre2coups, la marque du Groupe Réside Etudes qui propose aux investisseurs

des produits immobiliers déjà en exploitation.

Espace membre

Le groupe Réside Études

Notre mission ? Réunir les meilleurs savoir-faire pour construire, valoriser et préserver votre patrimoine.

Par notre double métier de promoteur et de gestionnaire exploitant, nous vous proposons différents types d'investissements clé en main en résidences locatives gérées et vous garantissons une qualité et un encadrement privilégié. Que ce soit en résidences étudiantes, en résidences pour séniors ou en résidences de tourisme et d'affaires, nous vous assurons un investissement locatif sûr et pérenne.