Assurance-vie : les fonds en euros en 5 questions

Assurance-vie : les fonds en euros en 5 questions
Mardi 15 octobre 2019

L'assurance-vie en euros reste l’une des épargnes préférées des Français, elle souffre pourtant de taux d'intérêt de plus en plus bas, voire négatifs.

  1. Combien vont rapporter les fonds en euros en 2019 ?

« La baisse sera très probablement significative cette année, en raison du contexte de taux », assène Thibaut Cossenet, directeur de l'offre financière du Groupe Le Conservateur. Pour faire face à cela, les assureurs tentent de freiner la collecte en limitant les entrées et comptent sur leurs réserves. Mais ceci permettra seulement de reculer l’échéance. En effet, selon Cyrille Chartier-Kastler, fondateur de Good Value for Money, nous sommes sur une dynamique de baisse des rendements de 0,30 point par an. La moyenne pour 2019 devrait se situer entre 1,30 % et 1,40 %. Elle devrait même descendre à 0,5 % d'ici à cinq ans.

  1. Faut-il investir aujourd'hui dans un fonds en euros ?

« L'investissement sur un fonds en euros reste adapté pour l'épargnant qui ne veut prendre aucun risque en capital et qui accepte de réaliser un placement dont la rentabilité réelle nette d'inflation est négative », estime Thibaut Cossenet. La meilleure solution est de diversifier ses investissements, en faisant par exemple le choix d’investir dans l’immobilier locatif en plus de souscrire à une assurance-vie. Ceci permet ainsi d'obtenir un meilleur rendement sans prendre trop de risques.

  1. Les fonds en euros peuvent-ils être fermés aux souscriptions ?

C'est tout à fait possible, car autorisé par le Code des Assurances. D'ailleurs, la filiale française de Generali fermera cette année deux de ses fonds en euros (France 2 et Euro Innovalia). Thibaut Cossenet pense cependant que les fonds en euros devraient rester disponibles en informant correctement les épargnants. Quoi qu’il en soit, les contrats sur lesquels on peut investir à 100 % sur la partie euros se font de plus en plus rares.

  1. Sont-ils devenus risqués malgré la garantie en capital ?

« Le premier risque des fonds en euros est d'abord de voir ce support rapporter moins que l'inflation de manière durable et devenir un placement qui ampute le pouvoir d'achat. Le deuxième risque est de voir appliquer la loi Sapin 2 qui permet un blocage des fonds en cas de remontée brutale des taux d'intérêt. Ce risque est peu probable dans les conditions actuelles, mais il faut en être conscient », souligne Thibaut Cossenet.

  1. Faut-il transférer ses fonds sur un PER ?

Avec le doublement de l'abattement annuel sur les contrats d'assurance-vie transférés sur un PER, la tentation est grande. Cependant, bien que le PER présente de nombreux avantages, les experts conseillent de ne pas se précipiter, les fonds d’un PER étant bloqués jusqu'à la retraite, contrairement à ceux d’une assurance-vie.

(Les Echos, Marie-Christine Sonkin, 10 octobre 2019)

NDLR :

Le Groupe Réside Études propose un investissement sûr puisqu’il offre jusqu’à 4,15 % HT/HT (1) de revenus locatifs garantis et protège parfaitement les investisseurs de tous les risques, les loyers étant versés régulièrement. Il propose des résidences avec services de grande qualité situées sur des emplacements stratégiques pour pérenniser l’investissement. Avec 30 ans d’expertise, le Groupe Réside Études gère plus de 31 000 logements et plus de 22 000 investisseurs privés lui font déjà confiance.

(1) Dans le cadre de la Location Meublée Non Professionnelle (LMNP) et selon les conditions du bail commercial proposé par le Groupe Réside Etudes et ses filiales. Taux proposé sur certaines résidences selon les stocks disponibles ; Revenus nets de charges d’entretien, selon les conditions du bail commercial proposé par le Groupe Réside Études et ses filiales. Hors frais de notaire, hors impôts fonciers et taxe d’ordures ménagère


Vous avez trouvé ce contenu intéressant ?
Partagez-le !


Pour un investissement, contactez-nous

Vous souhaitez plus d'informations sur nos programmes, les dispositifs fiscaux ou sur le Groupe Réside Études et vous cherchez des conseils personnalisés ?

Par mail ou par téléphone, prenez contact avec un conseiller qui vous écoutera et vous accompagnera dans votre réflexion d'investissement.