Crédit immobilier : toujours le calme plat sur les taux

Crédit immobilier : toujours le calme plat sur les taux
Mercredi 25 avril 2018

Les mois passent et rien ne bouge, ou presque. Les conditions d'emprunt restent très favorables et de nouvelles opportunités de négociation se font jour.

Les barèmes commerciaux des banques en matière de crédit immobilier n'évoluent pas, ou à la baisse. Si les taux n'évoluent qu'à la marge et restent donc très accommodants, la production de crédits immobiliers, elle, est « atone » comme le relève Laurent Desmas, président du directoire de Cafpi. Résultat : « certaines banques annoncent des retards d'objectifs supérieurs à 20% » selon Empruntis, autre spécialiste du courtage

Encore des décotes

Malgré des taux toujours bas, « les banques sont prêtes à réaliser des décotes qui pourraient varier entre 10 et 15 centimes, selon le profil de l'emprunteur et, bien sûr, le taux de départ » relève Empruntis. L'objectif étant évidemment de « stimuler la demande » 

Aujourd'hui, les taux sur 20 ans varient entre 1,30 et 1,60 % selon les établissements. « Pour les meilleurs profils, il est même aujourd'hui possible de négocier des taux proches de 1 % sur 15 ans, 1,15 % sur 20 ans et 1,45 % sur 25 ans » d'après Vousfinancer, également spécialiste du courtage en crédit.

Déjà le bon moment pour renégocier son crédit souscrit en 2015 ?

« Alors qu'on a assisté ces dernières années à plusieurs vagues de renégociations de prêt et qu'on pensait cette ère révolue, certains emprunteurs ayant souscrits des crédits ces dernières années ont peut-être intérêt à étudier cette possibilité actuellement », explique Vousfinancer qui a enregistré, sur le mois de mars, une hausse des demandes de renégociations de prêt.

En effet, avec les récentes baisses de taux, l'écart avec les crédits souscrits en 2015 ou au premier trimestre 2016 est désormais de 0.7 à 1 point. De l'ordre de 2,30 à 2,60 % sur 20 ans en 2015, les taux ont actuellement chuté à entre 1,30 et 1,60 % sur la même période, il est donc désormais possible de renégocier son crédit.

« Il y a aujourd'hui une fenêtre de tir avec un véritable intérêt à renégocier pour certains emprunteurs, d'autant que c'est en début de prêt que les mensualités sont constituées d'une plus grande part d'intérêts, c'est donc à ce moment-là que l'effet de la baisse du taux a le plus d'impact sur le coût du crédit », conseille Sandrine Allonier, directrice des relations banque de Vousfinancer. Elle précise également qu'il est possible de « réduire la durée de son prêt, tout en conservant la même mensualité, pour réaliser des économies encore supérieures ».


(Les Echos, Quentin Soubranne, 16 avril 2018)


NDLR :
Dans ce contexte toujours très favorable pour les emprunteurs, les investisseurs ne doivent pas perdre de temps afin de bénéficier des meilleurs taux ! Le Groupe Réside Études propose un investissement sûr puisqu’il offre jusqu’à 4,25 % HT/HT (1) de revenus locatifs garantis et protège parfaitement les investisseurs de tous les risques, les loyers étant versés régulièrement. Il propose des résidences avec services de grande qualité situées sur des emplacements stratégiques pour pérenniser l’investissement. Avec 29 ans d’expertise, le Groupe Réside Études gère plus de 31 000 logements et plus de 21 000 investisseurs privés lui font déjà confiance.


(1) Taux proposé au 01/042018, selon les stocks disponibles. Revenus nets de charges d’entretien, selon les conditions du bail commercial proposé par le Groupe Réside Études et ses filiales, hors impôts fonciers et taxe d’ordures ménagères, et dans le cadre de la Location Meublée Non Professionnelle (LMNP).


Vous avez trouvé ce contenu intéressant ?
Partagez-le !


Contactez-nous

Vous souhaitez plus d'informations sur nos programmes, les dispositifs fiscaux ou sur le Groupe Réside Études et vous cherchez des conseils personnalisés ?

Par mail ou par téléphone, prenez contact avec un conseiller qui vous écoutera et vous accompagnera dans votre réflexion d'investissement.