Crédits immobiliers : tous les emprunteurs vont pouvoir renégocier leur assurance de prêt

Crédits immobiliers : tous les emprunteurs vont pouvoir renégocier leur assurance de prêt
Mercredi 17 janvier 2018

Un droit de résiliation annuel de tous les contrats d’assurance emprunteur est désormais mis en place.

C’est un marché jusqu’alors très fermé qui s’ouvre pleinement à la concurrence, avec à la clé d’importants gains de pouvoir d’achat pour les consommateurs. Les emprunteurs vont désormais pouvoir changer chaque année l’assurance de leur crédit immobilier et mettre ainsi en rivalité le contrat proposé par leur banque avec ceux d’autres assureurs.

Ce mécanisme de résiliation annuelle, à la date anniversaire du contrat, s’appliquera non seulement à l’assurance des nouveaux prêts, mais aussi à celle des crédits en cours depuis plusieurs années. Une aubaine pour les assureurs qui voudront casser les prix, puisque le marché de l’assurance des prêts immobiliers pesait, en 2016, 6,5 milliards d’euros de primes.

Les français « novices en matière d’assurance de prêt »

La loi du 21 février 2017 a ouvert cette faculté de renégocier un contrat d’assurance en cours d’exécution à partir du 1er janvier 2018.  Les Français, champions de la renégociation du taux de leur crédit immobilier, se révèlent encore novices en matière d’assurance des prêts. Selon un sondage publié le 12 décembre 2017 par le courtier Meilleurtaux.com, réalisé avec Opinion Way, deux emprunteurs sur dix pensent ne pas avoir contracté d’assurance sur leur crédit ou ne s’en souviennent pas. Quant au coût mensuel de cette assurance, ils sont un tiers à ne pas en connaître le montant et près de la moitié à n’avoir aucune idée de son taux.

Un gain de pouvoir d’achat de « 500 à 700 euros par an »

Pourtant, selon le sénateur (PS) du Doubs Martial Bourquin, auteur de l’amendement qui a ouvert cette nouvelle possibilité de résiliation annuelle, 8 millions d’emprunteurs sont susceptibles d’obtenir un meilleur tarif pour l’assurance de leur crédit, qui peut représenter « jusqu’à 30 % à 40 % du coût total » de ce dernier. Le parlementaire estime qu’obtenir des taux raisonnables d’assurance emprunteur pourrait faciliter l’accession à la propriété immobilière, « avec un pouvoir d’achat augmenté de 500 à 700 euros par an ».

(Le Monde, Véronique Chocron, 12 janvier 2018)


NDLR :
Pour les français, ce gain de pouvoir d’achat offre une raison supplémentaire d’investir dans l’immobilier. Le groupe Réside Études propose un investissement sûr puisqu’il offre jusqu’à 4,25 % HT/HT (1) de revenus locatifs garantis et protège parfaitement les investisseurs de tous les risques, les loyers étant versés régulièrement. Il propose des résidences avec services de grande qualité situées sur des emplacements stratégiques pour pérenniser l’investissement. Avec 29 ans d’expertise, le Groupe Réside Études gère plus de 31 000 logements et plus de 21 000 investisseurs privés lui font déjà confiance.


(1) Taux proposé au 01/01/2018, selon les stocks disponibles. Revenus nets de charges d’entretien, selon les conditions du bail commercial proposé par le Groupe Réside Études et ses filiales, hors impôts fonciers et taxe d’ordures ménagères, et dans le cadre de la Location Meublée Non Professionnelle (LMNP).


Vous avez trouvé ce contenu intéressant ?
Partagez-le !


Contactez-nous

Vous souhaitez plus d'informations sur nos programmes, les dispositifs fiscaux ou sur le Groupe Réside Études et vous cherchez des conseils personnalisés ?

Par mail ou par téléphone, prenez contact avec un conseiller qui vous écoutera et vous accompagnera dans votre réflexion d'investissement.