Dans le neuf, optez pour le meublé avec services

Dans le neuf, optez pour le meublé avec services
Vendredi 13 septembre 2013

Des loyers garantis, aucun souci de gestion et un rendement moyen de 4,5% : les résidences pour seniors ou étudiants ne manquent pas d’atouts. Marche à suivre pour réussir son achat.

Miser sur le neuf ? Vu les prix fous auxquels les promoteurs continuent de vendre leurs programmes (sur un an, la baisse ne dépasse pas 1,3% en moyenne nationale), il vous sera bien difficile de dépasser les 3% de rendement par an. Sauf à vous intéresser au seul marché encore dynamique : celui des résidences meublées avec services (pour étudiants, seniors, homme d’affaires ou touristes), accessible à moins de 90 000 euros, pour une chambre de 18 à 20 mètres carrés. Avec ce type d’investissement, fini, les soucis : le logement est confié à un exploitant hôtelier, qui prend tout en charge, depuis sa mise en location jusqu’à l’entretien, en passant par le paiement du personnel.


En outre, ce gestionnaire vous garantit le versement régulier du loyer, même si la chambre n’est pas louée à 100%. Dernier avantage du meublé : il vous permet de récupérer la totalité de la TVA à 19,6% acquittée sur le bien et le mobilier. Le tout pour un rendement qui avoisine les 4,5% l’an. Pour couronner le tout, les investisseurs ont le choix entre deux statuts fiscaux ultraprivilégiés.


Celui de loueur en meublé non professionnel (LMNP), qui permet non seulement de déduire des loyers taxables les intérêts d’emprunt et les charges usuelles, tels que les travaux et la taxe foncière, mais aussi, selon le principe dit « d’amortissement », le prix du bien (à raison de 3,3% par an durant trente ans) et du mobilier (20% par an pendant cinq ans). De quoi empocher des loyers peu ou pas du tout fiscalisés durant près de vingt ans.


Si vous êtes peu imposé et prévoyez une revente rapide, par exemple au bout de dix ans, mieux vaut opter pour l’avantage Censi-Bouvard. En vigueur jusqu’en 2016, à la place du système d’amortissement, il vous octroie une réduction d’impôts étalée sur neuf ans, égale à 11% du prix hors taxe de la chambre, dans la limite de 300 000 euros. Soit jusqu’à 3 666 euros d’économie d’impôts chaque année.


Du côté des résidences dédiées aux seniors non dépendants, les besoins sont croissants. Quant au marché étudiant, tiré par la pénurie d’hébergements dans les grandes villes universitaires, il reste extrêmement dynamique.


(Capital – septembre 2013)


Vous avez trouvé ce contenu intéressant ?
Partagez-le !


Contactez-nous

Vous souhaitez plus d'informations sur nos programmes, les dispositifs fiscaux ou sur le Groupe Réside Études et vous cherchez des conseils personnalisés ?

Par mail ou par téléphone, prenez contact avec un conseiller qui vous écoutera et vous accompagnera dans votre réflexion d'investissement.