Immobilier : est-ce le bon moment pour ou investir ?

Immobilier : est-ce le bon moment pour ou investir ?
Lundi 19 novembre 2012

Faut-il investir dans l'immobilier ? Au comptant ou à crédit ? D'un côté, les prix freinent encore de nombreux candidats, même parmi les plus décidés. De l'autre, les taux des prêts immobiliers sont proches de planchers. Repousser son achat pour emprunter à plus bas coût ne semble plus d'actualité. Reste toutefois une question en suspens : les banques sont-elles décidées à prêter ? Meilleurtaux.com, partenaire de plus d'une centaine d'établissements bancaires, n'a pas de doute quant à la réponse. Les banques attendent juste que les emprunteurs fassent le premier pas.


Autrement formulé, les banques ont-elles fermé le robinet du crédit ? Non, répond meilleurtaux.com, société de courtage en immobilier. Si elles ont pris un virage, en début d'année, en devenant très strictes sur les conditions d'octroi fixées par leur direction financière, alors qu'elles n'hésitaient pas à faire des entorses auparavant, ce n'est plus le cas actuellement.

« Compte tenu du contexte économique et de la hausse du chômage, les emprunteurs comme les banques sont plus prudents. Mais du coté de ces dernières, nous n'observons pas de réel durcissement des critères d'octroi : nous n'avons reçu que 4 notifications dans ce sens sur l'apport et les durées de prêt, essentiellement au 1er trimestre, puis des demandes d'assouplissement durant l'été notamment pour les jeunes emprunteurs et sur les niveaux de revenus. Au final, contrairement aux idées reçues, les exigences des banques sont restées assez stables » précise Hervé Hatt directeur général de meilleurtaux.com.


Face à cette baisse et aux objectifs de fin d'année non atteints, les banques accueillent les candidats à l'emprunt à bras ouverts, tous les candidats qui présentent un dossier cohérent ont leur chance souligne Hervé Hatt, « les banques ne prêtent pas qu'aux riches ». Obtenir un prêt immobilier en cette fin d'année 2012 pour acquérir un bien immobilier est de bon aloi et pas si compliqué que semblent le croire les français.

Les taux des crédits immobiliers sont historiquement bas. Emprunter pour acquérir un bien immobilier, pour l'occuper ou le donner en location, peut s'avérer une bonne opération financière.

« Sur un an, grâce à la chute des taux fixes, la mensualité pour un crédit de 200 000 euros a diminué de 70 euros entrainant une baisse du coût total de 17 %. Le recul des taux crée ainsi un effet d'aubaine et permet à certains d'emprunter de nouveau... Même si dans les faits - et c'est là tout le paradoxe - l'attentisme demeure » analyse Hervé Hatt.


Légère reprise des crédits immobiliers en cette fin d'année 2012

D'ailleurs certains paraissent l'avoir déjà compris puisque, comme le précise Jacques Fournier, directeur général des statistiques de la Banque de France « A 74 milliards d'euros sur les 9 premiers mois de l'année, la production de nouveaux prêts à l'habitat a légèrement repris depuis les niveaux bas de l'été 2012, mais elle demeure sensiblement plus faible qu'en 2011. Reste que, si la production a fléchi, les crédits à l'habitat sont plus dynamiques en France que dans le reste de l'Europe ».


2013 : des taux toujours attractifs ?
Les taux vont-ils rester attractifs en 2013 ? D'après Jacques Fournier les conditions de financement devraient rester avantageuses pour deux raisons : « D'une part la politique monétaire actuelle favorise largement la distribution de crédits, notamment à l'habitat. D'autre part, la réglementation Bâle 3 contribue à la baisse du coût du crédit, car en confortant encore la solidité des banques, elle leurs permet de se refinancer sur le marché à de meilleures conditions.
 (Sicavonline-15 novembre 21012)


Vous avez trouvé ce contenu intéressant ?
Partagez-le !


Contactez-nous

Vous souhaitez plus d'informations sur nos programmes, les dispositifs fiscaux ou sur le Groupe Réside Études et vous cherchez des conseils personnalisés ?

Par mail ou par téléphone, prenez contact avec un conseiller qui vous écoutera et vous accompagnera dans votre réflexion d'investissement.