Impôts : l’ISF non restauré, l’IFI maintenu

Impôts : l’ISF non restauré, l’IFI maintenu
Vendredi 21 décembre 2018

Emmanuel Macron a confirmé le maintien de l’IFI en 2019. Que devez-vous déclarer ? Comment minorer votre impôt ?


Emmanuel Macron a confirmé le 10 décembre dernier que l’ISF (Impôt de Solidarité sur la Fortune) ne serait pas restauré en 2019. L'IFI (Impôt sur la Fortune Immobilière), mis en place le 1er janvier 2018, est donc maintenu.

Que faut-il déclarer ?

Tous les biens immobiliers sont taxables : résidences principales et secondaires, appartements locatifs, terrains, murs de commerces, bureaux... Seuls ceux utilisés dans le cadre d'une activité professionnelle ne sont pas pris en compte dans le calcul de l’IFI.

Votre actif est alors calculé sur la base de votre patrimoine immobilier, et votre passif retranché de votre impôt. Votre passif se compose de l'ensemble des crédits souscrits pour l'acquisition des biens ou dans l'intérêt du patrimoine taxable (entretien, amélioration...). Les emprunts contractés auprès de vos proches (parents, conjoint...) peuvent également être déduits, si vos dettes sont remboursées par mensualités et avec intérêts.

Le montant de ce passif est cependant plafonné pour les contribuables qui déclarent plus de cinq millions d'euros. « Pour eux, la fraction de crédits qui dépasse 60% de la valeur de leur patrimoine taxable n'est déductible que pour moitié », précise Jean-François Desbuquois, avocat associé au cabinet Fidal.

Comment baisser sa base imposable ?

La valeur du patrimoine taxable à l'IFI est évaluée au 1er janvier 2019. Vous pouvez donc minorer votre impôt 2019 jusqu'au 31 décembre seulement. Pour commencer, il ne faut pas oublier d'appliquer les décotes auxquelles vous avez droit. Citons par exemple la réduction de 30% sur la valeur de votre résidence principale.

Si vous aidez un enfant ou un parent dans le besoin, vous pouvez également lui faire une donation temporaire de l'usufruit d'un appartement locatif. Ainsi, il touchera les loyers et pourra compléter ses revenus étudiants ou sa pension de retraite. De votre côté, le logement sortira de votre base taxable à l'IFI pendant la durée du démembrement.


(L’Express, Marie Pellefigue, 14 décembre 2018)



Vous avez trouvé ce contenu intéressant ?
Partagez-le !


Pour un investissement, contactez-nous

Vous souhaitez plus d'informations sur nos programmes, les dispositifs fiscaux ou sur le Groupe Réside Études et vous cherchez des conseils personnalisés ?

Par mail ou par téléphone, prenez contact avec un conseiller qui vous écoutera et vous accompagnera dans votre réflexion d'investissement.