Investissement locatif : des mesures pour redonner confiance

Investissement locatif : des mesures pour redonner confiance
Jeudi 26 juin 2014

Les mesures de relance du Logement annoncées aujourd’hui en conseil des ministres contiennent un volet destiné à redonner confiance aux investisseurs.


Commentant en avant-première dans Le Parisien les nouvelles mesures de relance du logement, le Premier Ministre, Manuel Valls a confirmé vouloir « redonner confiance aux investisseurs ». Il faut dire que la loi Alur, même avant la publication de décrets d’application, a douché les acquéreurs potentiels. Entre blocages des loyers et mesures en faveur des locataires, ils désertent le marché.


Le « détricotage » de la loi a déjà été évoqué, un terme que réfute le Premier Ministre . M. Valls réaffirme d’ailleurs qu’il n’entend pas abandonner l’encadrement des loyers, « mesure sociale importante » et disposition phare de la loi Alur.


Il a toutefois annoncé que le dispositif fiscal Duflot sera adapté pour favoriser l’investissement locatif dans des métropoles telles que Lille, Lyon ou Marseille, où « les loyers sont chers ».
En outre, son zonage sera révisé afin de « mieux prendre en compte la réalité des tensions du marché » et un avantage fiscal supplémentaire sera octroyé aux bailleurs qui logent plus longtemps des locataires avec un loyer plafonné. « Il faut encadrer les loyers mais de façon transparente et prévisible », a-t-il affirmé.
Ces mesures seront-elles suffisantes pour redonner de l’élan à l’investissement ? Rien n’est moins sûr.


La GUL recentrée sur les jeunes


Manuel Valls a par ailleurs annoncé que la Garantie universelle des loyers (GUL) sera « ajustée » afin de bénéficier aux jeunes. Son financement, pour un coût annuel estimé entre 400 et 500 millions d’euros « est en train d’être expertisé », a rappelé Sylvia Pinel.


En revanche, les annonces du Premier ministre sur l’équilibre locataires-propriétaire le laissent plus dubitatif. « Nous devons agir dans un souci d’équilibre entre la protection du locataire et la rentabilité pour les bailleurs et investisseurs », plaide le chef du gouvernement.

(Les Echos.fr |25 Juin 2014 | MARIE-CHRISTINE SONKIN)


NDLR : Avec le Groupe Réside Études, vous pouvez choisir les avantages de la Loi Censi-Bouvard ou l’option amortissement lors de votre acquisition. Une équipe dédiée vous conseille dans la gestion des aspects juridiques, financiers et administratifs. Pour entrer en contact avec l’un de nos conseillers


Vous avez trouvé ce contenu intéressant ?
Partagez-le !


Contactez-nous

Vous souhaitez plus d'informations sur nos programmes, les dispositifs fiscaux ou sur le Groupe Réside Études et vous cherchez des conseils personnalisés ?

Par mail ou par téléphone, prenez contact avec un conseiller qui vous écoutera et vous accompagnera dans votre réflexion d'investissement.