LA HAUSSE DU TAUX DU LIVRET A CHANGE-T-ELLE LA DONNE EN MATIÈRE D’IMMOBILIER LOCATIF ?

LA HAUSSE DU TAUX DU LIVRET A CHANGE-T-ELLE LA DONNE EN MATIÈRE D’IMMOBILIER LOCATIF ?
Jeudi 15 septembre 2022

Le « placement » préféré des Français a toujours la côte. Mais en période inflationniste, l’immobilier reste l’investissement offrant la meilleure protection à long terme !

En juillet dernier, les encours du livret A ont explosé suite à une collecte record de 2,6 milliards d’euros[1]! Compréhensible à la veille du doublement de son taux, passé à 2 % au 1er août 2022.

Mais avec une inflation qui a atteint près de 6% ce même mois en rythme annuel, cette revalorisation est encore loin de compenser la hausse des prix.

Ce relèvement est néanmoins susceptible de renforcer un réflexe d’épargne. Car pas moins d’un tiers des Français[2] ont pris l’habitude de laisser des sommes inutilisées sur leur compte courant.

Or, l’arbitrage de ces « disponibilités » ne sera pas plus opportun sur un livret A que sur des supports en euros. Avec un rendement annuel moyen de 1,30% l’an dernier[3], les assureurs devront en effet puiser dans leurs réserves pour rester compétitifs par rapport au livret A.

Ainsi, la hausse du livret A invite surtout à réévaluer la répartition de ses placements entre liquidités, assurance-vie, bourse et immobilier.

Car en servant une rémunération inférieure à l’inflation, de nombreux placements, réglementés ou non, continueront à réduire le pouvoir d’achat réel des épargnants.

Ainsi, mieux vaut-il limiter les sommes qui y sont allouées au minimum[4] et placer l’excédent sur des supports plus rémunérateurs à long terme.

À ce titre, il y a tout intérêt à miser sur un investissement immobilier, notamment tant que les taux d’emprunt restent, justement, inférieurs à l’inflation.

Outre l’effet de levier du crédit, un placement en immobilier locatif est d’autant plus pertinent compte tenu du déséquilibre persistant entre l’offre et la demande de logements en France.

Réalisé sous le régime du loueur en meublé non professionnel (LMNP), cet investissement locatif est même « boosté » par les atouts, notamment fiscaux, qui lui sont liés !

_________

#labreveresideetudes

#investiravecresideetudes

#performance

#residencesservices

#immobiliergere

#residencesgerees

#immobilierlocatif

#LMNP

#investissementimmobilier

#investissementlocatif

_____

Régulièrement, Réside E´tudes promeut l’investissement locatif en résidences services ou profite d’un point d’actualité pour ouvrir le débat et informer ses clients et prospects investisseurs.

Ces brèves et articles ne constituent pas forcément l’expression ou le reflet des positions ou opinions propres de l’entreprise.

_____


Pour aller plus loin :

  • Article « Livret A, compte courant : les effets surprenants de l’inflation sur les épargnants » par Marie-Eve Frénay, paru sur le site LES ECHOS le 22 juillet 2022

https://www.lesechos.fr/patrimoine/placement/livret-a-compte-courant-les-effets-surprenants-de-linflation-sur-les-epargnants-1778191

  • Article «Immobilier locatif géré : le placement auquel vous n’aviez pas pensé !» paru sur notre blog investisseurs RÉSIDE ÉTUDES le 15 juillet 2022

https://www.reside-etudes-invest.com/actualites/immobilier-locatif-gere-le-placement-auquel-vous-n-aviez-pas-pense-1008/

  • Article «Et si vous accordiez votre investissement avec votre objectif patrimonial ?» paru sur notre blog investisseurs RÉSIDE ÉTUDES le 4 juillet 2022

https://www.reside-etudes-invest.com/actualites/et-si-vous-accordiez-votre-investissement-avec-votre-objectif-patrimonial-1003/

[1] Source : article «L’inflation relance le match entre l’assurance-vie et le Livret A» par Amélie Laurin, paru sur les site LES ECHOS le 5 septembre 2022

https://www.lesechos.fr/finance-marches/gestion-actifs/linflation-relance-le-match-entre-lassurance-vie-et-le-livret-a-1785768#utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=nl_nicolasbarre&utm_content=20220910&xtor=EPR-6150-[20220910]

[2] Source : article «Livret A, compte courant : les effets surprenants de l’inflation sur les épargnants» par Marie-Ève Frénay, paru dans LES ÉCHOS du 22 juillet 2022

https://www.lesechos.fr/patrimoine/placement/livret-a-compte-courant-les-effets-surprenants-de-linflation-sur-les-epargnants-1778191

[3] Source : Banque de France & Fédération française d’assurance (FFA)

[4] En fonction du niveau des dépenses contraintes d’un ménage, on considère usuellement suffisante une réserve de liquidités disponibles de 3 à 9 mois de revenus.


Vous avez trouvé ce contenu intéressant ?
Partagez-le !


Pour un investissement, contactez-nous

Vous souhaitez plus d’informations sur nos programmes, les dispositifs fiscaux ou faire un bilan patrimonial ? Contactez-nous !

Par mail ou par téléphone, prenez contact avec un conseiller qui vous écoutera et vous accompagnera dans votre réflexion d'investissement.