Le taux moyen des crédits immobiliers a atteint son plus bas niveau

Le taux moyen des crédits immobiliers a atteint son plus bas niveau
Lundi 14 janvier 2013

Les taux d'intérêt ont battu un nouveau record historique à la baisse en décembre : selon l'Observatoire Crédit Logement / CSA, le taux moyen a atteint 3,23 % toutes durées d'emprunt confondues, battant le précédent record de 3,25 % qui datait de novembre 2010. Cette configuration des taux est « totalement inédite depuis la Libération » et a permis aux établissements de crédit de limiter « la chute d'activité d'un marché immobilier particulièrement déprimé ». Cette baisse concerne l'ensemble du marché, aussi bien celui de l'ancien, que  le marché du neuf.


Le recul des taux d’intérêts

La baisse continue du taux des crédits immobiliers a été rendue possible par la poursuite inattendue du recul des taux des marchés financiers. Souvent considéré comme la référence des taux des crédits immobiliers, le taux de l'obligation d'Etat française à 10 ans est ainsi passé sous les 2 % pour la première fois début décembre. La baisse des taux des prêts immobiliers aurait même pu être plus spectaculaire, mais a été atténuée par l'arrivée du nouveau cadre réglementaire dit Bâle III, qui renchérit le coût de financement moyen des banques. Les établissements de crédit ne disposent donc pas d'une marge de manœuvre significative pour abaisser encore beaucoup plus les taux de leurs prêts à l'habitat.


Les investisseurs sceptiques avec le « Duflot »

Le  nouveau dispositif d'incitation fiscale à l'investissement locatif, baptisé « Duflot », qui remplace le « Scellier » depuis le début de l'année 2013, n'a pas convaincu les investisseurs. Il pâtit notamment, selon lui, de l'obligation faite de louer 20 % au-dessous des prix du marché qui, couplée à l'encadrement des loyers, en vigueur depuis début août 2012, induit que l'investisseur ne pourra jamais s'aligner sur le marché, même au terme du dispositif (9 ans minimum). « Tout le monde a bien vu que le dispositif d'après n'était pas intéressant », et pourrait même générer nouveau repli de 10 % du volume de crédits immobiliers (neuf, ancien et travaux) en 2013 par rapport à 2012.

(Le Nouvel observateur-J.M.- 8 janvier 2013)


Vous avez trouvé ce contenu intéressant ?
Partagez-le !


Contactez-nous

Vous souhaitez plus d'informations sur nos programmes, les dispositifs fiscaux ou sur le Groupe Réside Études et vous cherchez des conseils personnalisés ?

Par mail ou par téléphone, prenez contact avec un conseiller qui vous écoutera et vous accompagnera dans votre réflexion d'investissement.