Les étudiants et les seniors, cibles des promoteurs spécialisés

Les étudiants et les seniors, cibles des promoteurs spécialisés
Lundi 21 octobre 2013

Réside Etudes, groupe de promotion immobilière et d’exploitation de résidences de service, prévoit de réaliser de 2.500 à 3.000 logements dans les trois ans à venir.


?Agrave; près de 25 ans, anniversaire qu’il fêtera l’an prochain, le groupe Réside Études investit plus que jamais le marché des résidences pour étudiants et celui des établissements pour seniors. Créé en 1989 par l’ex-Crédit National, et indépendant depuis 1999 lorsqu’il fut repris par ses dirigeants, le spécialiste de la promotion immobilière et de l’exploitation de résidences de services compte en effet réaliser dans ces deux secteurs l’essentiel des 2.500 à 3.000 logements prévus dans les trois ans à venir, soit l’équivalent de 12 % à 15% de son parc actuel.


Les résidences pour les seniors, sous la marque Les Girandières, et celles pour les étudiants, à l’enseigne Les Estudines, assureront donc le gros du développement du groupe, indique aux 'Echos' son directeur général adjoint en charge des activités de promotion-développement, Robert Vergès. Parmi les villes visées, entre autres, le dirigeant cite Clermont-Ferrand, Le Havre, et Périgueux pour les premières, Rosny-sous-Bois et l’agglomération de Saint-Quentin en Yvelines pour les secondes.


Réside Études dispose aujourd’hui d’un parc de 158 résidences, dont 82 pour les étudiants, 11 pour les seniors, et 65 « apparthotels » sous trois marques complémentaires Séjours & Affaires (2 étoiles), Residhome (3 et 4 étoiles) et Relais Spa (4 et 5 étoiles). Le tout représente environ 2 milliards d’euros de valeurs immobilières.


Chiffres d’affaires en hausse de 10 % à 15 %
Concernant Relais Spa, dont une deuxième unité vient d’être inaugurée dans l’agglomération de Val d’Europe (Seine-et-Marne), Réside Études n’a « pas d’autre projet » actuellement, indique Robert Vergès. « Nous sommes sollicités, mais les sites proposés sont saisonniers, d’où notre prudence, car nous vendons nos projets à des investisseurs particuliers. Or, il s’agit de gros paquebots », explique le directeur général adjoint du groupe.
Entièrement contrôlé par son management (de 93 % à 95 % du capital) et ses salariés, Réside Études devrait enregistrer cette année une croissance de 10 % à 15 % de son chiffres d’affaires par rapport à celui de 2012 (300 millions d’euros, dont 200 millions pour le locatif), et s’attend à une hausse de résultat opérationnel, qui s’était établi à 10,1 millions l’an dernier.

Source: Les Echos - Christophe PALIERSE


Vous avez trouvé ce contenu intéressant ?
Partagez-le !


Contactez-nous

Vous souhaitez plus d'informations sur nos programmes, les dispositifs fiscaux ou sur le Groupe Réside Études et vous cherchez des conseils personnalisés ?

Par mail ou par téléphone, prenez contact avec un conseiller qui vous écoutera et vous accompagnera dans votre réflexion d'investissement.