Les Français délaissent l’assurance-vie au profit de l’immobilier

Les Français délaissent l’assurance-vie au profit de l’immobilier
Lundi 28 novembre 2016

Dans le contexte de taux bas actuel, l’immobilier connait un regain de popularité auprès des Français. L’assurance-vie, dont le rendement ne cesse de s’éroder, est de plus en plus délaissée.



L’assurance-vie ne fait plus recette

En 2015, la rémunération moyenne des fonds en euros des contrats d’assurance-vie tournait autour de 2,3 %, soit 1,97 % après prélèvements sociaux (15,5 %).

C’est toujours mieux qu’un livret A qui rapporte aujourd’hui 0,75 %, mais ce rendement se réduit comme peau de chagrin et ce n’est pas près de s’arrêter.

D’ailleurs, ce placement perd de son attrait auprès des Français, comme le montrent les derniers chiffres. Entre janvier et août 2016, la collecte nette de l’assurance-vie a atteint 15,8 milliards d’euros, en repli de -4,8 % comparé à la même période de l’année précédente.


Profiter de l’effet de levier

En revanche, la pierre continue d’être plébiscitée par les épargnants. Telle est en tout cas la conclusion d’une étude menée par le Crédit foncier auprès d’un panel d’investisseurs.

À la question « Quel est votre placement préféré en 2016 ?», 65 % des personnes interrogées ont répondu l’immobilier, alors que seuls 19 % d’entre elles ont cité l’assurance-vie. Les raisons de cet engouement ? Une rémunération très alléchante, comprise entre 3 et 6 % brut, mais surtout un effet de levier plus important.

Puisqu’avec la faiblesse des taux de prêt immobilier actuelle, l’effort mensuel de trésorerie se trouve considérablement réduit.



(Meilleurstaux.com – 15 novembre 2016)


NDRL : Avec 27 ans d’expertise, le Groupe Réside Études gère plus de 24 000 logements, exploite plus de 200 résidences en France et 20 000 investisseurs privés lui font déjà confiance. Il propose des résidences avec services de grande qualité situées sur des emplacements stratégiques pour pérenniser l’investissement. Le plus du Groupe est la garantie des revenus locatifs (4.25% en moyenne), protégeant parfaitement les propriétaires de tous les risques : les loyers sont versés régulièrement conformément au bail de neuf ans signé avec le Groupe Réside Études et ses filiales. En fonction de sa situation, l’investisseur peut choisir l’option amortissement ou Censi-Bouvard pour alléger ses impôts.



Vous avez trouvé ce contenu intéressant ?
Partagez-le !


Contactez-nous

Vous souhaitez plus d'informations sur nos programmes, les dispositifs fiscaux ou sur le Groupe Réside Études et vous cherchez des conseils personnalisés ?

Par mail ou par téléphone, prenez contact avec un conseiller qui vous écoutera et vous accompagnera dans votre réflexion d'investissement.