Les surprises de la loi « Pinel »

Les surprises de la loi « Pinel »
Mercredi 5 septembre 2018

De nombreux facteurs à prendre en compte avant d’investir en Pinel.

Attirés par la défiscalisation, certains investisseurs omettent de se pencher sur la réalité du marché et d’en étudier les composantes. La mention « dispositif Pinel » ne signifie en rien que celui-ci bénéficie d’une garantie financière ou d’une protection de l’État.

Les taux de rendement à la location ne sont pas garantis et ceux affichés dans les simulations peuvent aller bien au-delà des taux du marché. De plus, les contraintes d’éligibilité du « Pinel » ont conduit certains à choisir des lieux où le m² est très abordable, avec en corollaire une demande locative moins solvable.

Le prix de vente plafonné à 5 500 euros/m², lié au dispositif Pinel, n’est en rien un indicateur du prix moyen du marché, qui peut être bien inférieur.

Notez bien que, souvent, le prix du m² de l’investissement Pinel est surévalué. Lors de la revente, vous risquez de perdre le montant de l’économie d’impôts par la différence entre le prix réel du marché et celui de votre bien.

Sources : Les Échos (Marie-Christine Sonkin) - BFM (Juin 2018)


Vous avez trouvé ce contenu intéressant ?
Partagez-le !


Contactez-nous

Vous souhaitez plus d'informations sur nos programmes, les dispositifs fiscaux ou sur le Groupe Réside Études et vous cherchez des conseils personnalisés ?

Par mail ou par téléphone, prenez contact avec un conseiller qui vous écoutera et vous accompagnera dans votre réflexion d'investissement.