Les taux de crédit immobilier très bas jusqu'à fin 2015 selon les courtiers

Les taux de crédit immobilier très bas jusqu'à fin 2015 selon les courtiers
Vendredi 19 juin 2015

Les taux de crédit immobilier devraient rester à des niveaux historiquement bas jusqu'à fin 2015, estiment les courtiers en crédit.

Ces dernières semaines, certaines banques dont la Société Générale et LCL ont relevé leurs taux de crédit immobilier de 0,2 point. La fin des records historiques à la baisse pour les emprunteurs ? Non, estiment la plupart des courtiers en crédit. 'L'évolution de la stratégie commerciale d'une banque ne suffit pas pour parler de retournement de marché', estime Cafpi. Chez LCL, qui se veut l'un des établissements bancaires les plus compétitifs, il s'agit juste de l'annulation d'une baisse de 0,10 point décidée quinze jours plus tôt, pour mieux s'ajuster aux niveaux du marché, explique la banque.

Selon le courtier Immoprêt, si de mai à juin, les taux de crédit ont majoritairement baissé, 'pour la première fois depuis quelques mois, certains repartent à la hausse'. Considérant l'échéance à 25 ans, il note 'une remontée des taux pour la région nord, de 2,30% à 2,50%, et sud de 2% à 2,35%'. Pas d'inquiétude cependant : 'Ces hausses restent essentiellement liées à des correctifs en fonction des politiques commerciales des banques', estime Ulrich Maurel, fondateur d'Immoprêt.

Des niveaux historiquement bas

Après une baisse continue depuis septembre 2014, les taux d'intérêt continuent d’évoluer à des niveaux historiquement bas. Immoprêt estime qu'ils vont stagner sur les trois mois à venir, avant d'entamer une lente remontée au dernier trimestre, tout en restant très bas jusqu'à la fin de l'année. 'Une hausse sensible des taux n'est pas d'actualité : la tendance est à la stabilisation', estime lui aussi le courtier ACE Crédit.

Les taux des prêts immobiliers se sont établis à 2,01% en moyenne en mai, hors assurance et toutes durées d'emprunt confondues, contre 2,03% en avril, indique l'observatoire Crédit Logement/CSA. Pour l'accession à la propriété, ils ont atteint 2,08% dans le neuf et 1,99% dans l'ancien. 'La baisse des taux soutient toujours la reprise des marchés immobiliers', commente l'observatoire.

Inquiétude face à la remontée du taux d’emprunt à 10 ans de la France

La sensible remontée, ces dernières semaines sur le marché obligataire, du taux d'emprunt à 10 ans de la France (OAT), a suscité quelques inquiétudes. Référence pour les emprunts à taux fixe des particuliers, il pouvait en effet annoncer une hausse des taux de crédit immobilier. 'Mais les taux des crédits immobiliers n'ont pas été impactés et restent très bas, souligne Joël Boumendil, PDG du courtier ACE Crédit. Certains réseaux bancaires ont même encore affiché des taux à la baisse ces dernières semaines'.

En outre, la capacité d'autofinancement importante dont disposent les banques françaises leur permet de ne pas répercuter directement une hausse de taux quand elle se produit sur les marchés financiers, conclut Immoprêt. 'Ils ne devraient pas non plus remonter dans les prochains mois, d'autant plus que la Banque centrale européenne (BCE) a toujours la volonté de maintenir des taux plancher, observe ACE. 'De façon générale, la tendance est donc clairement à la stabilisation', estime ce courtier.

(l’OBS – 4 juin 2015)


Vous avez trouvé ce contenu intéressant ?
Partagez-le !


Contactez-nous

Vous souhaitez plus d'informations sur nos programmes, les dispositifs fiscaux ou sur le Groupe Réside Études et vous cherchez des conseils personnalisés ?

Par mail ou par téléphone, prenez contact avec un conseiller qui vous écoutera et vous accompagnera dans votre réflexion d'investissement.