LES INVESTISSEURS INSTITUTIONNELS LORGNENT SUR LE PLACEMENT IMMOBILIER PRÉFÉRÉ DES PARTICULIERS

LES INVESTISSEURS INSTITUTIONNELS LORGNENT SUR LE PLACEMENT IMMOBILIER PRÉFÉRÉ DES PARTICULIERS
Jeudi 30 septembre 2021

À l’image de la banque anglaise Lloyds, qui vient de dévoiler ses ambitions d’investir dans 10.000 logements d’ici 2025, de plus en plus d’institutionnels se tournent vers cette source de revenus réguliers et… prévisibles. Au point de faire de l’immobilier géré la prochaine « pépite » des actifs immobiliers en Europe ?

_____

LA BRÈVE RÉSIDE ÉTUDES IMMOBILIER

Mis à jour le 28 septembre 2021 à 13H

_____

23%[1], c’est l’impressionnante progression du montant alloué par des investisseurs institutionnels au secteur de l’immobilier résidentiel[2] en France au 1er semestre 2021 sur un an glissant.

Avec des performances offrant 250 à 300 points de base de plus que le rendement des obligations d’État à 10 ans, on comprend d’autant plus aisément les raisons d’un retour massif vers cette classe d’actifs qu’on ne distingue pas d’autre investissement capable d’offrir un couple rendement/risque aussi performant sur du moyen/long terme.

Même les banques s’y mettent : alors que leur métier traditionnel consiste à prêter de l’argent, de plus en plus d’établissements se portent désormais acquéreurs sur le segment du « build to rent », les résidences gérées avec services, à la recherche de revenus stables et sûrs leur permettant de répondre tout autant à leurs engagements en matière de pensions de retraite qu’à l’exigence de versement de dividendes de la part de leurs actionnaires.

Déjà nombreux en France, de plus en plus de particuliers comprennent l’intérêt d’un investissement en résidence gérée leur permettant, au-delà de l’attrait fiscal conféré par le statut de loueur en meublé non professionnel (LMNP), de répondre à des objectifs patrimoniaux aussi variés que la perception de revenus complémentaires ou la valorisation de leur patrimoine.

Comme pour tout marché attirant l’attention de ces deux catégories d’investisseurs, la question qui ne devrait pas tarder à se poser est : y en aura-t-il pour tout le monde ?

_________

#labreveresideetudesimmobilier

#investiravecresideetudesimmobilier

#immobilierresidentiel

#residencesgerees

#residenceservices

#residenceetudiante

#residenceseniors

#RSS

#buildtorent

_____

Régulièrement, RÉSIDE ÉTUDES profite d’un point d’actualité´ pour ouvrir le débat et informer ses clients et prospects investisseurs.

Ces brèves et articles ne constituent pas forcément l’expression ou le reflet des positions ou opinions propres de l’entreprise.

_____


Pour aller plus loin :

  • Article «L’étonnant pari de la banque britannique Lloyds sur l’immobilier résidentiel » de Ingrid Feuerstein dans LES ÉCHOS du 24 août 2021

https://www.lesechos.fr/finance-marches/banque-assurances/letonnant-pari-de-la-banque-britannique-lloyds-sur-limmobilier-residentiel-1340595

  • Article « Les résidences seniors : un placement d’avenir ? » paru sur notre blog investisseurs RÉSIDE ÉTUDES INVEST le 10 septembre 2021

https://www.reside-etudes-invest.com/actualites/les-residences-seniors-un-investissement-d-avenir-932/

  • Article « Logement étudiant : pourquoi préférer l’investissement en résidence gérée ? » paru sur notre blog investisseurs RÉSIDE ÉTUDES INVEST le 1er juillet 2021

https://www.reside-etudes-invest.com/actualites/logement-etudiant-pourquoi-preferer-l-investissement-en-residence-geree-923/

[1] Source : article “ L’immobilier résidentiel poursuit sa percée auprès des institutionnels» paru sur le site PIERREPAPIER.FR le 10 septembre 2021 https://www.pierrepapier.fr/actualite/limmobilier-residentiel-poursuit-sa-percee-aupres-des-institutionnels/

[2] On entend par immobilier « résidentiel » les logements classiques et intermédiaires, à l’exception des logements sociaux purs, ainsi que les résidences étudiantes, seniors (hors EHPAD) et de coliving.


Vous avez trouvé ce contenu intéressant ?
Partagez-le !


Pour un investissement, contactez-nous

Vous souhaitez plus d’informations sur nos programmes, les dispositifs fiscaux ou faire un bilan patrimonial ? Contactez-nous !

Par mail ou par téléphone, prenez contact avec un conseiller qui vous écoutera et vous accompagnera dans votre réflexion d'investissement.