Préparer sa retraite avec une résidence étudiante ?

Préparer sa retraite avec une résidence étudiante ?
Jeudi 6 juin 2013

La résidence étudiante est un excellent investissement, pour assurer ses vieux jours. Quels sont les avantages de ce type de placement ?


La résidence étudiante est un secteur en forte croissance

La crise du logement étudiant que rencontre la France actuellement ne date pas d’hier. Etant donné que les offres n’arrivent plus à suivre les demandes et que les prix des mètres carrés sont élevés, trouver un logement tant abordable que décent est devenu une mission quasi impossible pour de nombreux étudiants. Beaucoup d’entre eux n’ont alors d’autres choix que de se tourner vers les « vendeurs de listes ». Pour remédier rapidement, mais surtout sur le long terme à cette situation, l’État prévoit de construire 680 000 logements d’ici 2020. Toujours dans cette optique, le dispositif Censi-Bouvard a été prolongé jusqu’au 31 décembre 2016, pour encourager entre autres les investissements dans le secteur des logements étudiants.

Voici donc une branche immobilière en devenir et particulièrement lucrative, si vous cherchez un emplacement à la fois sûr et rentable, pour préparer votre retraite ou pour vous constituer un patrimoine immobilier. L’investissement dans un logement étudiant génère des revenus réguliers, ainsi que constants, les crédits immobilisés servant à financer l’investissement peuvent être remboursés par les ressources locatives, évitant ainsi un endettement lourd du futur propriétaire.

Que propose la loi Censi-Bouvard 2013 en matière de résidence étudiante ?

Mais faire des placements dans des logements pour étudiants, c’est aussi bénéficier d’une fiscalité très allégée assurée par l’amendement Censi-Bouvard 2013. Également appelé LMNP Bouvard, ce dispositif offre effectivement une réduction d’impôt très intéressante de l’ordre de 11 % en se basant sur le prix hors taxe du bien immobilier, pendant les 9 ans où le bâtiment sera occupé par des étudiants. La condition sine qua non est que l’investissement ne doit pas dépasser le plafond de 300 000 euros et que le logement de préférable neuf sera en location pour une période minimale de 9 ans. Néanmoins, dans le cas où les impôts sont supérieurs à la réduction fiscale, un crédit d’impôt reporté sur six années sera accordé au propriétaire-bailleur. Par ailleurs, contrairement aux loyers perçus dans les locations classiques, les revenus locatifs d’une résidence étudiante sont soumis au même régime que les Bénéfices Industriels et Commerciaux ou BIC. Enfin, avec la loi Censi-Bouvard, une récupération de la TVA est également possible, mais sous certaines conditions.

En outre, les avantages proposés par l’investissement dans un logement étudiant ne se résument pas seulement à une fiscalité très souple, mais également aussi à la sécurité qu’offre ce type de placement, étant donné que la résidence étudiante est encadrée par un bail commercial. De plus, comme c’est au promoteur que revient entièrement l’administration des logements, les propriétaires se dispensent également des soucis et des stress liés à la gestion locative.

NDLR : Le Groupe Réside Études propose des résidences étudiantes de grande qualité situées sur des emplacements stratégiques pour pérenniser l’investissement. Le plus du Groupe est la gestion garantie des revenus locatifs protégeant parfaitement les propriétaires de tous les risques : les loyers sont versés régulièrement conformément au bail de neuf ans signé avec le Groupe Réside Etudes.

(Les clés du midi.fr - 24 mai 2013)


Vous avez trouvé ce contenu intéressant ?
Partagez-le !


Contactez-nous

Vous souhaitez plus d'informations sur nos programmes, les dispositifs fiscaux ou sur le Groupe Réside Études et vous cherchez des conseils personnalisés ?

Par mail ou par téléphone, prenez contact avec un conseiller qui vous écoutera et vous accompagnera dans votre réflexion d'investissement.