Prêts in fine : clap de fin pour les déductions

Prêts in fine : clap de fin pour les déductions
Vendredi 19 janvier 2018

Le prêt in fine pour l’achat d’un bien ou d’un droit immobilier ne sera plus déductible des revenus.

La mise en place des mesures anti-abus va changer la donne pour ce type de prêt, dont on ne rembourse que les intérêts pendant sa durée (le capital étant remboursé en une seule fois à l’échéance).

Lorsqu’un prêt in fine sera contracté pour l’achat d’un bien ou d’un droit immobilier, il ne sera plus déductible des revenus comme auparavant. Il ne le sera qu’à hauteur du montant total de l’emprunt diminué d’une somme équivalente à ce même montant multiplié par le nombre d’années écoulées depuis le versement du prêt et divisé par le nombre d’années total de l’emprunt.


Vous avez trouvé ce contenu intéressant ?
Partagez-le !


Contactez-nous

Vous souhaitez plus d'informations sur nos programmes, les dispositifs fiscaux ou sur le Groupe Réside Études et vous cherchez des conseils personnalisés ?

Par mail ou par téléphone, prenez contact avec un conseiller qui vous écoutera et vous accompagnera dans votre réflexion d'investissement.