PRIX IMMOBILIERS : ET SI LES ARBRES NE MONTAIENT PAS JUSQU’AU CIEL…

PRIX IMMOBILIERS : ET SI LES ARBRES NE MONTAIENT PAS JUSQU’AU CIEL…
Jeudi 28 octobre 2021

Avec des indicateurs au vert depuis des années, on en avait presque oublié le fameux adage selon lequel « les arbres ne montent pas jusqu’au ciel », l’immobilier l’aurait-il oublié ?

_____

LA BRÈVE RÉSIDE ÉTUDES

Mis à jour le 27.10.2021 à 9:25

_____

Avec des ventes ayant nettement ralenti au 3e trimestre 2021, certains acteurs commencent à s’interroger sur la capacité du marché immobilier à tenir encore longtemps des prix atteignant des records dans l’hexagone.

De nombreux indicateurs laissent en effet à penser que de moins en moins d’acquéreurs ont désormais les moyens d’acheter un logement, qu’il soit destiné à leur propre usage ou à la location.

C’est notamment le cas d’un prix moyen au m2 s’élevant désormais à près de 3.900 € pour les appartements et bientôt 2.400 € pour les maisons avec des montants moyens de transaction atteignant respectivement près de 270.000 € et 230.000 €[1].

Loin de ne concerner que la France, ce phénomène touche tous les continents, à commencer par les États-Unis, où l’on évalue à près de 20% la hausse des prix de l’immobilier sur un an alors que l’augmentation dans la zone euro dans son ensemble pourrait s’élever à 8% en fin d’année, soit la plus forte accélération depuis 3 décennies[2]

Dans ces conditions, de nombreuses questions se posent sur la manière dont le marché va pouvoir évoluer à moyen terme: pourra-t-il absorber durablement de nouveaux équilibres compte-tenu du décalage croissant entre la capacité d’investissement des acquéreurs et la valeur des biens en vente ?

Si la question est légitime, les experts semblent toutefois ne pas craindre d’effet de « bulle », estimant qu’une saine purge pourrait s’opérer dès cette fin d’année par le biais d’une légère correction sur les prix de l’immobilier ancien amenant les vendeurs à ne plus surestimer leurs biens.

_________

#labreveresideetudes

#investiravecresideetudes

#marcheimmobilier

#investissementimmobilier

Régulièrement, RÉSIDE ÉTUDES profite d’un point d’actualité´ pour ouvrir le débat et informer ses clients et prospects investisseurs.

Ces brèves et articles ne constituent pas forcément l’expression ou le reflet des positions ou opinions propres de l’entreprise.

_____


Pour aller plus loin :

  • Article « Après la frénésie d’achats, les ventes immobilières ralentissent fortement depuis cet été » par Marie Coeurderoy paru sur le site BFM BUSINESS le 4 octobre 2021

https://www.bfmtv.com/immobilier/achat-vente/les-ventes-immobilieres-ralentissent-fortement-depuis-cet-ete_AN-202110040079.html

  • Article « Marché locatif, prix, délais de vente : l’immobilier bat tous les records en province ! » paru sur notre blog investisseurs RÉSIDE ÉTUDES INVEST’ le 12 juillet 2021

https://www.reside-etudes-invest.com/actualites/marche-locatif-prix-delais-de-vente-l-immobilier-bat-tous-les-records-en-province-926/

  • Article « Villes moyennes : la clé de l’immobilier de demain ? » paru sur notre blog investisseurs RÉSIDE ÉTUDES INVEST’ le 1er juillet 2021

https://www.reside-etudes-invest.com/actualites/villes-moyennes-la-cle-de-l-immobilier-de-demain-924/

[1] Prix constatés dans le réseau Century 21 au 3e trimestre 2021

[2] Source : article « L’envol des prix immobiliers inquiète partout dans le monde » par Guillaume de Calignon, paru dans LES ÉCHOS du 14 octobre 2021 https://www.lesechos.fr/monde/enjeux-internationaux/lenvol-des-prix-immobiliers-inquiete-partout-dans-le-monde-1355030


Vous avez trouvé ce contenu intéressant ?
Partagez-le !


Pour un investissement, contactez-nous

Vous souhaitez plus d’informations sur nos programmes, les dispositifs fiscaux ou faire un bilan patrimonial ? Contactez-nous !

Par mail ou par téléphone, prenez contact avec un conseiller qui vous écoutera et vous accompagnera dans votre réflexion d'investissement.