Rentrée 2017 : tout ce qui change ou pas dans l’immobilier !

Rentrée 2017 : tout ce qui change ou pas dans l’immobilier !
Jeudi 7 septembre 2017

La rentrée 2017 est essentiellement marquée par la baisse des APL sans oublier la suppression de la taxe d’habitation qui sera peu à peu mise en place dans les mois à venir. Certains dispositifs fiscaux avantageux sont encore en vigueur, au moins jusqu’au 31 décembre...


Les aides au logement baisseront de 5 €/mois dès le 1er octobre

Le mois dernier, le gouvernement a annoncé que les aides au logement, dont les APL (aide personnalisée au logement), baisseront uniformément de 5 € par mois et par foyer, à partir du 1er octobre 2017. Les APL bénéficient à 6,5 millions de ménages français, dont 800 000 étudiants, et cette mesure coûte 18 milliards d’euros par an au budget de l’Etat. Une baisse de 5 € par mois et par ménage représenterait ainsi une économie mensuelle de 32,5 millions d’euros.

La suppression de la taxe d’habitation sera amorcée en 2018

C’était une promesse de campagne du président Emmanuel Macron, qui devrait être amorcée dès 2018. Le président de la République a ainsi affirmé que cette réforme de la taxe d’habitation se fera en 3 ans, et a également assuré que le manque à gagner pour les collectivités locales serait compensé à l’euro près par l’Etat.

Les dispositifs de défiscalisation courent jusqu’au 31 décembre 2017

Un certain nombre de dispositifs de défiscalisation sont en vigueur pour toute l’année 2017, et bien qu’aucune suppression ou modification n’ait été annoncée pour la rentrée, nul ne sait si ces derniers seront reconduits en 2018. Pour l’heure, vous pouvez compter sur les dispositifs suivants :

• Le dispositif Pinel permet aux particuliers, qui achètent un logement neuf pour le louer, de bénéficier d’un abattement fiscal s’ils louent pour une durée de 6 à 12 ans. La réduction d’impôt peut s’élever jusqu’à 63 000 €, et le logement doit être situé en zone tendue.
• Le dispositif Censi-Bouvard vous permet de bénéficier d’une réduction d’impôt et d’une récupération de la TVA en faisant l’acquisition d’un logement neuf. Celui-ci doit être mis en location meublée pour une durée de 9 ans minimum et doit faire partie d’une résidence avec services.

Les régimes LMNP et LMP accordent de nombreux avantages en 2017

Les statuts LMNP et LMP ouvrent droit à des avantages différents :

• Ainsi, si vous percevez moins de 23 000 €/an de revenus locatifs, vous êtes considéré comme LMNP (loueur meublé non professionnel). Ce statut vous permet de déduire l’intégralité de vos charges foncières de votre revenu global.
• Si vous percevez plus de 23 000 €/an, vous êtes alors considéré comme LMP (loueur meublé professionnel). Ce statut vous permet de déduire de votre revenu global la totalité de vos charges foncières.


(SeLoger, Blandine Horner, 4 Septembre 2017)



NDLR :
Avec le Groupe Réside Études vous pouvez bénéficier du dispositif Censi-Bouvard qui donne accès à une réduction d’impôt de 33 000 € sur 9 ans (11 % du prix hors taxe du bien acheté dans la limite de 300 000 euros.). Pour en bénéficier, la signature devant le notaire devra se faire au plus tard le 31 décembre 2017, sauf nouvelles dispositions du Gouvernement.


Le Groupe Réside Études gère plus de 27 000 logements meublés et plus de 20 000 investisseurs privés lui font déjà confiance. Il propose jusqu’à 4,25 % de revenus locatifs garantis et protège parfaitement les investisseurs de tous les risques, puisque les loyers sont versés régulièrement.


Vous avez trouvé ce contenu intéressant ?
Partagez-le !


Contactez-nous

Vous souhaitez plus d'informations sur nos programmes, les dispositifs fiscaux ou sur le Groupe Réside Études et vous cherchez des conseils personnalisés ?

Par mail ou par téléphone, prenez contact avec un conseiller qui vous écoutera et vous accompagnera dans votre réflexion d'investissement.