Réside Études parie sur les résidences pour seniors

Réside Études parie sur les résidences pour seniors
Vendredi 12 mai 2017

Le groupe inaugure un premier établissement à Marseille. Quatre doivent suivre prochainement.

Le groupe Réside Études, spécialiste de la résidence urbaine avec services parahôteliers, lance un nouveau concept, la résidence service pour senior de haut standing. La première unité de cette nouvelle chaîne, baptisée Victoria Palazzo, vient d’être inaugurée à Marseille. L’immeuble, situé rue de la République, artère haussmannienne en pleine réhabilitation reliant le Vieux-Port au quartier de la Joliette, comprend 116 appartements, studios ou deux pièces, de 30 à 48 m2 à la décoration soignée. Ils bénéficient de parties communes spacieuses, avec un bar-terrasse panoramique au dernier étage, un restaurant gastronomique, une conciergerie, un service de gardiennage 24 heures sur 24 et des prestations comme un bip de sécurité actionnable à tout moment du jour et de la nuit en cas de problème. Il en coûte de 1 500 à 2 100 euros par mois pour un forfait comprenant ces services plus téléphone, Wi-Fi, Canal Sat, linge, ménage, petit bricolage, navettes, animations… Réside Études conserve la propriété de cette première résidence Victoria Palazzo. L’entreprise, qui gère plus de 230 résidences (dont près de 40 pour les seniors), a réalisé 360 millions d’euros de chiffre d’affaires et dégagé 8 millions de résultat net en 2016.

D’autres résidences ouvriront notamment à Nice, Villeurbanne, Val d’Europe et Marseille, à nouveau. L’entreprise assurera l’exploitation, mais fera appel à des investisseurs privés et institutionnels pour la construction. D’ici à quatre ans, ces résidences seniors représenteront 22 % d’un chiffre d’affaires de 400 millions d’euros contre 7 % aujourd’hui, prévoit Phillipe Nicolet, président de l’entreprise qu’il a fondée au sein de Natixis avant d’en prendre le contrôle via un LBO aux côtés d’une dizaine de cadres.

« Un savoir-faire »

Réside Études est le seul parmi ses principaux concurrents - Domitys, leader français, dont Nexity contrôle 45 % du capital, et Les Jardins d’Arcadie (dont Bouygues détient 40 %) - à investir ce créneau du haut de gamme. « Nous avons un savoir-faire, étant leader français des résidences urbaines avec services para-hôtelier et déjà présent depuis douze ans dans les résidences pour seniors standards, commente le dirigeant. La démographie fait que les besoins vont exploser. Il faut trouver des solutions. Il ne s’ouvre quasiment plus d’Ehpad (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) qui répondent à une dépendance de plus en plus grande et médicalisée. » Le secteur est porteur, puisque les plus de 65 ans représenteront le tiers de la population en 2020 contre un quart en 2000.



(Figaro - Aliette De Broqua – 02 Mai 2017)


Vous avez trouvé ce contenu intéressant ?
Partagez-le !


Contactez-nous

Vous souhaitez plus d'informations sur nos programmes, les dispositifs fiscaux ou sur le Groupe Réside Études et vous cherchez des conseils personnalisés ?

Par mail ou par téléphone, prenez contact avec un conseiller qui vous écoutera et vous accompagnera dans votre réflexion d'investissement.