Retraite : cinq conseils pour être prêt le jour J

Retraite : cinq conseils pour être prêt le jour J
Jeudi 8 juin 2017

Pensez à vos vieux jours dès 40 ans, soyez propriétaire de votre logement et pensez à l’immobilier locatif : telles sont nos recommandations pour compléter votre pension.

Pensez à votre retraite dès 40 ans

Il n’est jamais trop tard pour se préoccuper de sa retraite. L’idéal est d’y penser dès quarante ans. Une vingtaine d’années sont nécessaires pour se constituer un capital digne de ce nom avec un effort d’épargne raisonnable.

Première étape : se renseigner sur combien vous toucherez vraiment. Il existe des disparités énormes entre les professions. Avec un taux de remplacement (rapport entre la retraite estimée et le montant du dernier revenu) voisin de 75%, les fonctionnaires qui partent à la retraite aujourd’hui n’ont pas trop de soucis à se faire.

En revanche, les chirurgiens, les architectes et les avocats (autour de 30%) doivent penser à mettre de l’argent de côté pour leurs vieux jours. Dans la mesure du possible il faut éviter de partir avec une décote. Prolonger sa carrière pour bénéficier du taux plein est attrayant.

Soyez propriétaire de votre logement

En période d’incertitudes, être propriétaire de son logement rassure. 59% des ménages possèdent leur résidence principale, contre 33% en 1953. Même si les prix ont augmenté, acheter son toit constitue toujours un bon réflexe d’épargnant.

S’astreindre à rembourser un crédit aide à se constituer un patrimoine, car les mensualités comprennent une part d’intérêts, mais aussi de capital. Et à la retraite, vous économisez le montant d’un loyer. Ce qui augmente d’autant votre pouvoir d’achat. Le budget logement se « limitant » aux  frais d’entretien et aux impôts locaux. Attention toutefois à ne pas trop s’endetter. Les mensualités ne doivent pas dépasser le tiers de vos revenus.

Pensez à l’immobilier locatif

La pierre est une source de revenus complémentaires appréciée des retraités. La part des ménages possédant un logement qui n’est pas leur résidence principale (résidence secondaire ou investissement locatif) est de 18,5%, 80% d’entre eux étant propriétaires de leur logement.

L’achat d’un logement pour le louer se finance pour tout ou en partie à crédit. En investissant vers 45 ans, vous aurez remboursé la banque quinze ans plus tard et les loyers complèteront alors votre retraite.

(Le Revenu, Christian Fontaine, 18 mai 2017)


NDRL :
L’investissement immobilier locatif reste l’une des options les plus rentables pour préparer sa retraite. Avec 28 ans d’expertise, le Groupe Réside Études gère plus de 27 000 logements et plus de 20 000 investisseurs privés lui font déjà confiance. Il propose des résidences avec services de grande qualité situées sur des emplacements stratégiques pour pérenniser l’investissement.


Le groupe Réside Études propose un investissement sûr puisqu’il offre jusqu’à 4,25 % de revenus locatifs garantis et protège parfaitement les investisseurs de tous les risques, les loyers étant versés régulièrement.


Vous avez trouvé ce contenu intéressant ?
Partagez-le !


Contactez-nous

Vous souhaitez plus d'informations sur nos programmes, les dispositifs fiscaux ou sur le Groupe Réside Études et vous cherchez des conseils personnalisés ?

Par mail ou par téléphone, prenez contact avec un conseiller qui vous écoutera et vous accompagnera dans votre réflexion d'investissement.